Ecouter cet article

Ce n’est un secret pour personne, plus les femmes avancent en âge, plus leurs chances de concevoir un enfant diminuent. Leur quantité d’ovules diminue. Selon une étude publiée dans le Journal of American Medecine Association, et reprise par Passeport Santé, 37 ans serait l’âge auquel la fertilité commencerait à diminuer chez la femme.

On savait déjà que la fertilité des femmes n’est pas éternelle, et qu’une fois ménopausée, il devient quasi impossible pour une femme de procréer. Mais à quel moment une femme doit-elle réellement commencer à s’inquiete? Selon le Journal of American Medecine Association, des scientifiques estiment à 37,1, l’âge auquel la fertilité des femmes commence à diminuer. 

En effet, selon plusieurs revues de santé, dès leur naissance, les femmes se voient attribuer un nombre prédéfini d’ovules. Les scientifiques parlent ainsi de réserve ovarienne. À mesure que les années avancent, ce stock d’ovules s’amoindrit, jusqu’à laisser place finalement à la ménopause. La fameuse horloge biologique. Avant 37 ans serait par conséquent le moment idéal pour une femme de procréer et de porter des grossesses sans complications. Qu’à cela ne tienne, de nombreuses femmes ont déjà donné naissance à des enfants après 50 ans. Un fait rendu possible le plus souvent grâce à des dons d’ovocyte (fécondation in vitro).

Facebook Comments