Ecouter cet article

Dans le cadre de la valorisation des savoirs culinaires du terroir, GMTme vous embarque dans la province du Haut-Ogooué à la découverte de l’un des plats phares. Il s’agit du célèbre «Nkumu Ofula », qui est un composé de feuilles de Nkumu, d’huile de palme, le sel indigène qui donne ce salé si particulier et du poisson ou de la viande fumé, à votre choix.

Pour réaliser ce mets, vous aurez besoin de quelques éléments:

 1-du nkumu en fonction du nombre de personnes pour qui l’on cuisine.

2- du poisson ou de la viande fumé, selon votre préférence.

3-des champignons en boîte de conserve ou fumés.

4-du sel indigène, l’élément primordial pour la réussite de ce plat. 

5-l’huile de palme,

6- un mix d’herbes (basilic, persil, ail indigène),du piment, sel ou cube.

Les étapes de la cuisson:

Tout d’abord, diluer le sel indigène avec de l’eau et y ajouter le poisson fumé désossé ou la viande fumée, l’huile de palme, les chenilles et les champignons séchés. Ensuite, faire cuire cette préparation pendant 7 minutes et ajouter le Nkumu puis mélanger le tout. Enfin, ajouter une pincée de sel, puis une cuillère à soupe d’herbes aromatiques et laisser mijoter 5 minutes, puis retirer du feu et servir ! 

Notons que dans les villages, les femmes préparent souvent le Nkumu ofula, avec du « sel indigène ». Il s’agit de cendres mouillées et filtrées. Le substrat recueilli est ensuite séché au soleil jusqu’à cristallisation, et donne un goût salé aux aliments.

Geneviève Dewuno

Laissez nous votre commentaire