Face aux répressions nées du mouvement de protestation dénommé Concert des casseroles, plusieurs artistes ont tenu à donner de la voix. C’est le cas d’Afrik’an Legend, Nelyo, Jojo, N’do-man et Laschka qui s’expriment en chanson sur le titre Trop c’est trop pour dénoncer le caractère abusif des nouvelles mesures gouvernementales. 

Quelque temps après la sortie de la chanson du collectif d’artistes en soutien au mouvement dit « concert de casseroles », les jeunes artistes reviennent au devant de la scène avec le même concept. Par un rythme à la fois rap, traditionnel et RNB , les artistes disent  « trop c’est trop, mon pays dort à 20h , les barrages partout partout, trop c’est trop ». 

 Ces jeunes acteurs de la vie artistique ont mis à profit leurs talents pour la cause publique. Il s’agit pour eux de soutenir  en musique le ras-le-bol des populations excédées par les nouvelles mesures gouvernementales. 

Rendue publique ce dimanche 28 février, cette chanson de soutien met en scène des artistes mais aussi des fils de ce pays qui crient au désespoir. Ces artistes négligés surtout dans ce contexte de crise sanitaire particulièrement difficile pour un pays sans droits d’auteurs essaient tant bien que mal de se faire entendre.

Ci-dessous le lien d’écoute: