Ecouter cet article

Au Gabon, les vacances scolaires marquent généralement la saison des mariages. Une période qui coïncide avec la sortie du dernier titre « Alouk » de l’artiste J-rio. Énormément plébiscité de la gent féminine, le morceau enflamme les pistes de danse autant lors des mariages coutumiers que civils. 

Après une longue absence loin des top charts, « l’enfant à trois mères » est de retour et fait de son nouveau morceau « Alouk », l’hymne officiel des mariages. Que ce soit au coutumier comme au civil, J-rio de son vrai prénom Junior Sandza ne cesse de faire danser parents et enfants.

Dans le refrain, J-rio scande en langue fang « E keng, bia lukh ñye » qui se traduit en français par « allons, on va l’épouser ». Un morceau qui tombe à pic au vu de la saison des mariages officiellement lancée. Et J-rio la célèbre à sa façon. « Je t’ai promis, j’ai réalisé, c’est pas la bouche aujourd’hui tu es légalisé » exprime t-il fièrement. Dans un rythme elone comme on pourrait le comparer aux chansons du groupe Vibration, « Alouk » a su mettre d’accord bilops comme fangs.

Un pari réussi pour ce natif du Haut-Ogooué qui marque un retour en puissance. Pour rappel, il y a deux mois, plus précisément le 11 juin dernier, J-rio ravivait la flamme entre sa fanbase et lui avec la sortie de ce titre. Si cette dernière à majorité féminine s’était lassé d’attendre le retour du fils prodigue, la star a pour le coup su se rattraper. 

Le son en écoute légale via le lien ci-dessous:

J-Rio – ALOUK ( Elone Mariage 2021)