Depuis la sortie tonitruante d’Arnold Djoud au sein du ministère de la Culture le mercredi 27 janvier dernier, au cours de laquelle, l’artiste s’est illustré en criant « personne ne sort », « fermez-moi le portail-là », pour manifester son mécontentement suite au non-paiement des cachets de l’édition 2020 du « Gabon 9 provinces », le rappeur Amenem a décidé de lui faire voir « ce que le chien a vu Nzeng-Ayong ».

Le show orchestré par l ‘artiste chanteur tradi-moderne, Arnold Djoud, en protestation avec d’autres artistes gabonais au ministère de la Culture pour exiger le paiement de leur ardoise à la suite de Gabon 9 provinces 2020, il y a quelques jours, n’a pas laissé l’opinion indifférente. Pour preuve, après les railleries sur les réseaux sociaux, c’est au tour du rappeur Amenem de « faire ça dur » à Arnold Djoud.

Malgré les menaces proférées à son encontre par Arnold Djoud, le patron du label Dynastie a mis à la disposition d’autres rappeurs un instrumental avec son refrain « Personne ne sort. Fermez-moi le portail» et une moquerie à l’endroit de ceux qui ont participé à l’édition 2020 du festival « Gabon 9 provinces » qui seront selon Amenen confrontés « à la sorcellerie ».

Pour pousser le bouchon encore plus loin, le rappeur originaire de Nzeng-Ayong a invité d’autres rappeurs à poser leurs voix sur son instrumental en freestyle chaque jour à 20 heures. Il ne reste à Arnold Djoud qu’à « frapper tout le Gabon » s’il n’est pas content.