Après avoir remporté la bataille pour le paiement du cachet des artistes ayant presté au Festival Gabon 9 provinces 2020, les artistes comptent à nouveau se mobiliser pour l’épineuse problématique du statut de l’artiste au Gabon.

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » ce proverbe africain, les artistes gabonais se le sont apparemment appropriés. Après avoir obtenu le paiement effectif des prestations liées au Festival Gabon 9 provinces 2020, les artistes, en tête desquels Arnold Djoud, prennent de la graine et annoncent une mobilisation prochaine pour s’attaquer à la problématique du statut de l’artiste et des droits d’auteur au Gabon.

« Chers frères artistes Gabonais, nous avons certes gagné une bataille mais le plus dur reste à faire. Le statut de l’artiste en République Gabonaise et les droits d’auteur dans notre pays. Restons mobilisés et toujours solidaires car tout seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin », a indiqué l’artiste tradi moderne Arnold Djoud, par ailleurs membre du Collectif des acteurs et des arts du spectacle au Gabon (CAASG).

Celui-ci a lancé ses activités le 30 octobre 2020 avec l’objectif d’accompagner des autorités culturelles dans la mise en œuvre d’une véritable politique culturelle au Gabon.Les artistes gabonais ont-ils réellement compris l’importance de la mobilisation et de l’unité pour mener ce combat qui est le leur? Il faut croire que oui. C’est dire également que les artistes, en l’occurrence Arnold Djoud, ont trouvé le bon filon de leurs revendications.