Ecouter cet article

Le secret de la jeunesse éternelle est le sexe. Selon la rubrique santé du Figaro.fr, trois rapports sexuels par semaine donnent l’apparence d’avoir entre sept et douze ans en moins. Une idée que rejoint le Pr David Weeks, neuropsychologue de l’Hôpital Royal d’Édimbourg

D’après une enquête pendant dix ans auprès de 3500 hommes et femmes d’Amérique et d’Europe, Le Pr David Weeks affirme devant la British Psychological Society que l’activité sexuelle régulière est un élixir de jouvence.

Le secret de ceux qui ne font pas leur âge est simplement d’avoir une vie sexuelle intense. S’il est vrai qu’en premier lieu l’activité physique, sportive est incontestablement le meilleur moyen d’avoir l’air plus jeune, en second lieu, l’activité sexuelle régulière permet tout aussi le rajeunissement.

Néanmoins, cela va bien au-delà de la simple apparence charnelle ou du plaisir physique et émotionnel. La fréquence sexuelle permet également de libérer le corps de certaines toxines qui sont souvent sources de maladies. Que ce soit chez l’homme ou la femme le sexe est bénéfique pour la santé.

Une étude publiée en 2004 dans le réputé Journal of The American Medical Association a montré l’apport santé de l’activité sexuelle intensive sur la prostate chez l’homme. Les hommes qui éjaculent plus de vingt fois par mois sont moins exposés au cancer de la prostate que ceux qui le font moins de huit fois par mois.

Une possible diminution du risque de cancer du sein sous l’effet de la libération d’ocytocine a été émise dès 1995 par le Pr Murrel à l’université d’Adélaïde en Australie. Selon elle,les femmes doivent avoir une stimulation régulière de leurs seins et leurs mamelons pour réduire le risque de cancer du sein.