Ecouter cet article

Le lundi 4 octobre 2021, Facebook a connu une panne rendant tous ses services inopérants. Messenger, WhatsApp, Facebook et Instagram étaient indisponibles. Si du côté du fondateur du géant Facebook Mark Zuckerberg, les techniciens s’attelaient pour un retour à la normale, d’autres s’en sont frotté publiquement les mains. Notamment Twitter et Telegram qui ont vu une augmentation considérable de leurs utilisateurs. Plaçant ainsi ces derniers comme une alternative aux services de Facebook Inc. 

Le lundi 4 octobre 2021 fût bien difficile pour les équipes de Facebook. Une situation qui semble pourtant bénéfique pour ses concurrents qui en ont profité. Alors que l’entreprise faisait face à une panne majeure qui rendait indisponibles l’ensemble de ses services. Notamment, Facebook, Messenger, Instagram, WhatsApp et Oculus, plusieurs rivaux de taille ont publié des messages moqueurs à ce sujet sur Twitter. 

En toute logique, c’est le compte officiel de Twitter lui-même qui a ouvert les hostilités, en annonçant la bienvenue à tous les nouveaux arrivants qui s’y sont rués. De son côté, la messagerie chiffrée Telegram, principale rivale de WhatsApp, a répondu à des internautes évoquant leur solitude sur leur plateforme, estimant qu’il était temps pour eux « d’amener leurs amis » sur leur application.

Telegram et Twitter, principaux concurrents du groupe Facebook, ont vu leur nombre d’utilisateurs grimper en flèche. Preuve de leur succès, ces derniers sont désormais considérés comme des alternatives potentielles à l’ensemble des autres applications de Mark Zuckerberg. Ainsi, de nombreuses entreprises ont muté vers ces deux applications afin de poursuivre leur fonctionnement bien que la situation soit revenue à la normale.

Facebook Comments