Ecouter cet article

L’allaitement est le mode d’alimentation d’un nourrisson, par le lait maternel via le sein de sa mère. Il répond non seulement aux besoins nutritifs du bébé mais aussi à sa sécurité. Cependant, il n’est pas rare de voir de nombreuses femmes se livrer à des pratiques pouvant mettre en danger la santé et la croissance de leurs enfants.

Le Gabon, à l’instar d’autre pays, a connu un boom concernant le taux de natalité. Une situation qui serait à féliciter dans une moindre mesure bien qu’il faille encore savoir s’y appuyer. Car l’accroissement des naissances expose à certaines difficultés durant l’allaitement. En effet, nombreuses sont ces femmes qui délaissent leur rôle afin d’attribuer cette tâche à leur mère, par ailleurs grand-mère du nourrisson. 

Le fait de donner la charge à sa maman peut, in fine, rompre le lien entre l’enfant et sa génitrice créé pendant l’allaitement. Car rester constamment avec la mamie pourrait entraîner une affection particulière auprès de cette dernière. Ce qui fait qu’en grandissant, l’enfant aura tendance à appeler « maman » la  grand mère et la génitrice devient la « grande soeur  ou yaya »

Par ailleurs, consommer des produits impropres à la consommation pendant la période d’allaitement peut aussi avoir des conséquences sur votre enfant,  car ils passent directement dans le lait. Notamment les drogues, les alcools, les aliments souillés qui peuvent diminuer le réflexe d’éjection du lait, changer le goût du lait et affecter la qualité du sommeil du bébé.

Selon certaines pratiques culturelles, le fait d’avoir des rapports sexuelles conjugales et extra conjugales, communément appelés “ traverser l’enfant”. semblerait affecter la motricité de l’enfant. En effet, le non-respect de cette recommandation peut entraîner diverses conséquences telles que le retard de croissance et la difficulté à marcher.  Mesdames, attention !

MAGANGA Lyvia / BOUENIE Marlene

Laissez nous votre commentaire