Depuis quelques jours nous assistions à une série de clashs virtuels opposant Shan’l la Kinda à Creol la Fantastique Diva. Bien heureusement cette guéguerre a définitivement pris fin sur le plateau de l’émission Peopl’emik en Côte d’Ivoire. GMTforme vous raconte tout !

#GMTmesez-vous, vivants !

Partie d’une incompréhension entre les deux sœurs, la guerre avait pris des proportions inquiétantes. À tel point qu’une réconciliation semblait impossible. Et ce, après l’immixion des fanbases des deux stars gabonaises en l’occurrence les Kinda soldiers et les Fantastiks. Pourtant hors des terres gabonaises, le duo choc en quête de Bonobo a décidé de se surpasser malgré leurs petits différends. 

En effet, devant plus de 15 000 internautes connectés sur la très populaire émission Peopl’Emik, les sœurs ont fait la paix. C’est Shan’L qui a décidé de revêtir la tunique de la grande sœur . Un caractère propre à une ancienne tchiza qui veut se caser avec Fally ou un autre tout dépendra des « symptômes ». Pour sa part, la reine des Fantastik a été égale à elle-même.

Mais telle une flèche de Cupidon empoisonnée du venin d’amour fraternel, le discours en guise mea culpa de la Kinda s’est révélé fantastique. Désamorcée, Créol a déclaré « c’est ma  sœur, [en fait] on peut se chamailler là sur les réseaux mais au fond on se comprend ». Un épilogue enchanté qui révèle qu’avec un peu de discussions la paix est atteignable.

Pour rappel, confortées incessamment par la critique, Shan’L et Creol étaient entrées en collision après qu’un post de la première citée ait été perçu comme une attaque ciblée. En réaction, directs et révélations fâcheuses ont rythmé leurs échanges houleux. Grâce aux journalistes ivoiriens, la paix est revenue. Sous le nez et la barbe de la presse locale prompte à attiser le feu. 
Allez les filles, “glossez” nous un son de la gloire suprême et que la musique l’emporte.

Oyooo fantastique, le feu le feu le feu !