Ecouter cet article

A l’instar d’autres personnalités publiques, Créol La Diva s’est insurgée quant à l’indécence d’Yves De Mbella sur le plateau de l’émission « la télé d’ici vacances » où il fait l’apologie du viol. Ainsi, dans un direct via sa page Facebook réalisé le mercredi 01 septembre 2021, le général de l’armée des Fantastiks a décrié ce qu’elle considère comme « scandaleux ».

Créol s’est dite « complètement bouleversée » par la mise en scène indécente de Yves De Mbella et de son sulfureux invité. En effet, le repris de justice a reconstitué une scène de viol dans tous ses contours. De l’idée à l’accomplissement de l’acte, le monde entier a assisté en direct à un cours de viol.

Pour l’ancienne Waka Waka, c’est la goutte d’eau qui aurait fait déborder le vase. « Par cette démonstration, j’ai l’impression que vous voulez montrer à ceux qui ne se sont pas encore lancés dans le viol les bons reflexes à avoir. NCI est suivi partout en Afrique et quand je vois une telle chose sur ses antennes, j’ai peur », a exprimé la Diva. 

Une agression morale qui a replongé l’artiste dans ses tréfonds souvenirs. « Cette histoire m’interpelle particulièrement parceque j’ai été moi-meme victime de viol. Cela a fait remonter en moi des souvenirs violents et douloureux. Ce qui s’est passé à la télévision NCI n’était pas nécessaire », a-t-elle confessé. Avant de se faire le porte-voix des victimes. « Au nom de toutes les victimes de viol, n’acceptons pas ce genre de dérive à la télévision », a-t-elle conclu.

Facebook Comments