C’est dans le cadre de son programme de soutien aux industries culturelles et créatives (ICC) qui voit le jour pour la première fois en 2010, que l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) lance son 11e appel à candidature pour le Fonds international pour la diversité culturelle. Ouvert à tous les professionnels de la culture du monde entier, le dépôt de candidature sera clôturé le 27 mai prochain. 

Le Fonds international pour la diversité culturelle (Fidc) de l’Unesco a été spécialement créé, il y a 10 ans, pour financer et redynamiser les industries culturelles et créatives (Icc) dans les pays en voie de développement. Il fait partie de l’adaptation de la Convention de 2005 pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, dont le Gabon est membre depuis 2007. 

Les candidatures sont ouvertes aux institutions des pays éligibles, dont le Gabon, qui sont impliquées dans les secteurs créatifs suivants: la musique, l’audiovisuel/cinéma, l’art visuel, conception, l’art médiatique, l’arts performant et l’édition. Pour candidater vous êtes invités à vous faire enregistrer et créer un compte à partir du lien disponible ICI, et suivre les instructions. 

Pour la 11e année consécutive, en effet, le Fonds international pour la diversité culturelle (Fidc) reçoit des candidatures des professionnels de la culture à travers le monde pour le financement des projets innovants et dynamiques. Le secteur de la culture étant un secteur lucratif et peu exploité, l’Unesco ambitionne ainsi de renforcer sa production et favoriser la créativité, immense potentiel pour contribuer à l’essor des sociétés en voie de développement.

Il convient de souligner ici que cette initiative n’a strictement rien à voir avec le programme de de soutien au renforcement des industries culturelles et créatives (Psric) lancé le 3 mars dernier par le Bureau de l’Unesco à Libreville, et le ministère de la culture au Musée national des arts, rites et traditions du Gabon.