Douleur pelvienne ou périnéale, le site msdmanuals.com définit la Dyspareunie comme étant une algie ressentie lors d’un rapport sexuel qui implique la pénétration ou une activité dans ce sens. Cette douleur peut être superficielle et perçue au niveau de l’orifice vaginal, ou profonde dans le bassin lors de la pénétration. GMTme se propose de vous édifier sur ladite pathologie.

Les douleurs lors d’activités sexuelles ne sont certainement pas un mythe chez les jeunes femmes. Les causes de la Dyspareunie sont diverses et varient en fonction du type de la douleur. Au quotidien, ce sont plusieurs femmes qui se plaignent de douleurs abdominales ou pelviennes sans vraiment en connaître la cause. Selon msdmanuals.com ce phénomène est à la fois superficiel et profond.

La dyspareunie peut être une sensation de brûlure, une douleur aiguë ou une sorte de crampe. En ce qui concerne la douleur superficielle, lors des rapports sexuels, une lubrification inappropriée due à des préliminaires insuffisants peuvent etre à son origine. Si le vagin ne produit pas assez de sécrétions, il devient sec. Il n’est pas correctement lubrifié pour le rapport sexuel et celui-ci est très souvent douloureux. 

La douleur profonde pendant ou après le rapport sexuel peut être provoquée par une infection du col de l’utérus, ou des trompes. Mais aussi, l’endométriose, les tumeurs, les kystes ovariens, les fibromes, une contraction importante et involontaire des muscles pelviens appelée hypertonicité musculaire pelvienne qui peuvent provoquer une dyspareunie profonde. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin et de se faire traiter. 

Par ailleurs, qu’elle soit superficielle ou profonde, la douleur, comprenant la dyspareunie, est fortement touchée par les émotions. Une légère gêne peut se transformer en douleur intense. Tout comme la colère envers son partenaire sexuel, la crainte de l’intimité ou de la grossesse, une image négative de soi-même, pire encore, le sentiment que la douleur ne partira jamais accentue la douleur.

A cet effet, il est fortement recommandé aux partenaires sexuels de trouver la bonne méthode qui leur permettra d’avoir du plaisir ensemble. Une plus grande attention aux préliminaires pourrait augmenter la lubrification vaginale et faciliter le rapport sexuel. A la moindre petite douleur, changer de position peut permettre de limiter la profondeur de la pénétration du pénis et ainsi limiter la douleur.