Ecouter cet article

Dans un post sur son blog datant du 26 mai 2021, Facebook a annoncé de nouvelles sanctions à l’encontre des utilisateurs qui partagent de fausses informations. Une façon pour le géant américain d’encadrer la diffusion tous azimuts des fake-news qui discréditent sa plateforme d’échanges.

Dans sa lutte contre la désinformation, Facebook se tourne vers les profils individuels qui partagent des fake news. Le réseau social entend réduire la visibilité des publications de certains comptes. Notamment ceux qui partagent à plusieurs reprises des informations non vérifiées fausses. 

En outre, la plateforme s’engage à prévenir les utilisateurs lorsqu’ils ont partagé lesdites informations . La notification reçue par les internautes comprend l’article de vérification des faits et prévient des sanctions encourues s’ils partagent régulièrement ce type d’informations.

Facebook a également mis en place de nouvelles fonctionnalités à destination des utilisateurs. Ces derniers seront avertis lorsqu’une page a partagé plusieurs contenus comportant des fausses informations, lors de sa consultation. Le but étant de responsabiliser les internautes et leur laisser le libre arbitre quant au fait de suivre ou non une page, ou un autre utilisateur.

Facebook Comments