Ecouter cet article

Arrivé tel un ovni dans le rap français en provenance de Libreville, Benjamin Epps a réussi à se frayer un chemin dans ce milieu urbain où la concurrence est rude. Preuve de son irrésistible ascension, le rappeur Dinos l’a inventé sur la réédition de son 3e album intitulé « Stamina, memento ». Il y figure en compagnie d’artistes confirmés tels Nekfeu, Damso et Tiakola.

Kestate Borobo Epembia alias Benjamin Epps est-il dorénavant dans la cour des grands en France ? Se poser la question revient implicitement à l’admettre quand on scrute l’envolée vertigineuse de ce gamin de Belle-Vue au Gabon qui continue de plier le game français en proposant des sorties lyricales épiques qui non seulement permettent un flashback mais qui surtout démontrent que le boom Bap est loin d’être mort.

Si à Libreville, les mélomanes ne semblent pas emballés, préférant la tendance tcham, du côté de l’Hexagone, Benjamin Epps est le rookie de l’année. Après avoir terrorisé la scène urbaine rap avec « Chauffeur avec fantôme » aux côtés du Chroniqueur sale, l’artiste surprend avec une collaboration XXL. En effet, le lyriciste et punchlineur Dinos a décidé de composer la réédition de son 3ème album avec Benjamin Epps.

Vous n’avez pas vu les noms des featuring sur le cover? Normal, Mr. Punchlinovic a « préféré enfouir ses collaborations au fond de sa tracklist, rendant les invités invisibles à la découverte du projet », explique notre confrère Intrld.com. Pour donner davantage de peps à son « Stamina, Mémento », Dinos a convié la crème du rap game. On note son ami d’enfance Nekfeu, Tiakola de 4keus et Damso. La surprise du chef est venue avec Benjamin Epps qui a sublimé sur le titre « Walther PP ». Un régal auditif ponctué d’une alchimie en passe tel Booba et Ali sous Lunatic.

Facebook Comments