Ecouter cet article

Alors que le Gabon n’a pas organisé de concours de beauté depuis 2016, un concept novateur est organisé depuis maintenant deux ans sur les réseaux sociaux pour valoriser la femme gabonaise mais aussi sa culture. Baptisé Miss Gabon 2.0 ou Miss Gabon 9 provinces, ce concours de beauté virtuel et passionnant interroge néanmoins sur la grande et principale élection Miss Gabon, dont la dernière édition date d’avril 2015. 

C’est via le groupe Les Filles Gabomas sont Belles 2.0 sur Facebook que les internautes ont élu ce samedi 7 août 2021, la deuxième reine de beauté virtuelle du Gabon. Et c’est la belle Eve Akerey Moussavou représentant la province de la Ngounié (G5) qui vient de décrocher la fameuse écharpe. Cette élection en plus de la beauté physique tient également compte de l’engagement social, de la promotion de la diversité et des valeurs culturelles. 

Ce qui a commencé comme un simple jeu sur Facebook en février  2020 a pris tout son sens, puisque le concours virtuel est à sa deuxième édition. Et les internautes semblent s’y coller avec passion. Car au-delà de son aspect ludique, le concours se présente aussi comme un lieu de discussion et de partage de cette richesse culturelle que la population gabonaise a en commun. 

Par ailleurs, c’est l’occasion de se demander où est passée l’élection Miss Gabon. La dernière élection, en date d’avril 2015 à l’hôtel le Nomad à Libreville, a couronné Reine Ngotala. Elle succédait ainsi à Maggaly Nguema. Mais depuis cette élection, le programme a disparu du petit écran.