L’homme est-il le chef de famille? Alia Bongo Ondimba a clairement fait savoir sa position sur la question. Dans un message de vœux sur Twitter ce lundi 29 mars 2021 à l’occasion de l’anniversaire de son époux Biendi Maganga Moussavou, elle réitéré l’assurance que lui inspire « la figure de chef » qu’il incarne et qu’elle admire. 

C’est une sortie qui cadre avec le débat actuel, émanant du projet de réforme du Code civil gabonais en faveur de la condition de la femme. Celui-ci ambitionne de supprimer entre autres l’obligation d’obéissance de la femme pour prôner le principe d’égalité, de complémentarité dans le couple. 

Alors que l’annonce de cette réforme a donné lieu à un grand débat, Alia Maganga Moussavou a clairement exprimé que dans son foyer, l’homme reste et demeure le chef de famille. Dans une ode à l’amour à son mari, elle dit: « la figure de Chef que tu incarnes, que j’admire, rassure ma vie à tes côtés ».