Ecouter cet article

La réouverture du parc de Lékédi, dans le département de Lékoko, dont le chef lieu est Bakoumba, dans la province du Haut-Ogooué se profile. L’inauguration en juin dernier de la fondation Lékédi Biodiversité de Bakoumba par la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) conforte cette information. 

Fermé du fait des restrictions liées au covid-19, si tout se passe bien, le parc de Lékédi pourrait rouvrir ses portes aux visiteurs prochainement. Ces derniers pourront à nouveau profiter de ses 14 000 hectares de faune qui font de lui l’unique parc animalier sécurisé au Gabon. 

Le parc de Lékédi c’est en effet un refuge d’une trentaine de gorilles, une cinquantaine de chimpanzés, une forte communauté de singes mandrills, des pangolins géants, chats dorés, des panthères, différentes espèces d’oiseaux, entre autres. 

Le 12 juin 2021, Christel Bories, présidente directrice-générale du groupe Eramet et Leod-Paul Batolo, administrateur directeur général de Comilog, ont inauguré la Fondation Lékédi Biodiversité à Bakoumba, en présence du ministre des Eaux et forêts, de la mer, de l’environnement, le Pr. Lee White. Toute chose qui augure une réouverture prochaine. 

Pour rappel, le parc de Lékédi a été créé en 1993 par la Compagnie minière de l’Ogooué. Il accueille différentes ONG œuvrant dans le domaine de la recherche. Selon les responsables de la Comilog, le parc animalier comptabilise environ 1800 visiteurs par an.