Ecouter cet article

Johnny BGood du groupe Newskool est assurément un pilier du mouvement hip hop au Gabon. 30 ans après ses débuts, l’artiste poursuit sa carrière bien que parsemée d’embûches pour devenir le vétéran.

D’abord rappeur solo, c’est en 1993 qu’il crée le groupe  Newskool avec un certain Joey Ken, pour redémarrer en solo en 2003 avec le titre « vétéran ». Trois albums à son actif: « Disque d’Or » en 2006, « Légende urbaine » en 2011 et « Autobiographie » en 2015. Signé sur le label International Hip Hop, le rappeur a toujours su se démarquer tant ses lyrics et son flow pouvaient bien se vendre à l’hexagone.

Depuis 2016, l’artiste est souvent exposé et pris à partie sur les réseaux sociaux depuis son engagement aux dernières élections présidentielles. Cette participation lui a valu le courroux de nombreux fans et artistes qui estiment que rap et politique ne font pas bon ménage et qu’il a tourné le dos à ses convictions.

Très proches de certains rappeurs pour sa simplicité et son expérience, Johnny BGood n’hésite pas à multiplier des collaborations avec l’ancienne et la nouvelle école. On le voit très souvent aux côtés d’artistes comme Lagaff, Lord Helkhaass, Mc Bright, Ng Bling, Amenem, Tris, Fang, Styve de la fuente, Ba’ponga, Delpega, Garcin l’agaçant, pour ne citer que ceux-là. 

Perçu comme un fédérateur, son expérience lui a même valu le surnom de « Vétéran ». Avec plusieurs cordes à son arc, il s’est récemment lancé dans la production et surtout dans le coaching et le management de nombreux artistes ayant besoin d’orientation dans le game. Une carrière bien remplie, qu’on souhaite encore pleine de succès.