La chevillère ou encore chaîne de cheville a une connotation différente selon les peuples. En effet, si pour certains son port renvoie à une légèreté, d’autres y voient un simple attachement à un patrimoine culturel qu’il faut préserver. GMTme vous dit tout.

Généralement, le bracelet porté autour de la cheville se traduit comme le symbole d’une légèreté féminine. Pour certains, c’est le signe flagrant de la « prostitution ». Toute femme qui en porte est alors étiquetée comme étant une femme facile. Mais la vérité pourrait être tout autre.

En Asie du Sud par exemple, la chaîne de cheville était autrefois le symbole d’appartenance à une tribu alors qu’en Asie de l’Est c’était aux enfants d’en porter comme talisman. À contrario en Afrique de l’Ouest ce bijoux était traditionnellement porté lors des grandes fêtes ou funérailles. 

En Afrique Centrale, la chevillère faisait partie de la dot de la femme offert par le fiancé. À une certaine époque, ce bijoux de pied était très important pour l’économie de l’Afrique centrale étant représentatif de la richesse d’une personne. 

Par ailleurs dans des pays comme l’Egypte, une femme portait ce type de bijoux pour montrer sa « disponibilité ». Certains le disent, une femme qui porte une chaîne à son pied est une femme légère qui veut attirer les regards sur elle.   Si la chevillère se porte du côté droit cela représente l’hétérosexualité tandis que sur la gauche c’est le signe de l’homo ou la bisexualité.

De nos jours, la femme est libre de revêtir ce qui lui plaît de manière décente. Peu importe la signification que cela peut avoir, la chaîne de cheville devrait se porter comme on le désire et du côté qui nous est préférable. Car au final il n’est là que pour décorer notre corps et nous faire sentir plus belles.