On passe en cuisine. Et comme le weekend dernier, on vous livre à nouveau  une recette du terroir. Le Nyembwé est très apprécié dans de nombreux pays africains, à l’instar du Gabon, du Congo, de la Côte d’Ivoire du Nigeria ou du Ghana. Et aujourd’hui, nous vous le proposons avec du dindon fumé. 

Pour la préparation, vous aurez besoin de: 

-1 kg environ de dindon fumé 

-Une préparation de noix de palme préalablement cuite et filtrée, prête pour une cuisson 

  • Une petite botte d’oseille
  • Gombo (facultatif)
  • 1 oignon, ail (quantité laissé au choix)
  • Poivre noir, piment, ciboule, sel 

Préparation et cuisson 

Dans une marmite, portez à ébullition votre nyembwé pendant au moins 5 minutes. Pendant ce temps, émincez l’oignon, hachez votre oseille, l’ail et la ciboule, puis découpez le gombo. Pour un goût plus exquis, pilez, l’ail, 1 piment et quelques graines de poivre noire et la ciboule ensemble dans un mortier. Nettoyer également vos morceaux de dindon fumé. 

Dans votre marmite, commencez par mettre les oignons émincés, et du sel. Ajoutez l’oseille et le gombo. Ajoutez ensuite votre préparation d’épices mixés. Bien remuer le tout, puis ajouter vos morceaux de dindon fumé. Vous pouvez ajouter un peu d’eau ensuite, goûtez et ajoutez du sel (si besoin) et laissez mijoter pendant au moins 5 minutes à feu doux afin de bien ramollir les morceaux de dindons. Vous obtiendrez une belle sauce épaisse, avec un filet d’huile en surface. C’est prêt. 

Si vous avez la petite écorce d’ail indigène, mufire (en yipunu), n’hésitez surtout pas à la mettre dans votre sauce pour un parfum alléchant et une délicieuse sauce. A consommer avec de la banane plantain, du riz, du manioc, de l’igname, des tubercules, taros, c’est selon. Une bonne boulette, pourquoi pas? 

Mettez vous bien. Mais surtout, on n’oublie pas de bien se laver les mains avec du savon. Good appetite (bon appétit) !