Cette pratique très prisée lors des préliminaires est néanmoins source de maladies cancéreuses. C’est ce que révèle le site santeplusmag.com, précisant au passage que le sexe oral augmente les risques d’infections au VPH (Virus du Papillome Humaine) selon une étude du National Cancer Institute. 

En effet, le virus du Papillome Humaine qui est sexuellement transmissible serait une cause du cancer de la gorge, puisqu’il peut se transmettre également par voie orale. Selon le National Cancer Institute, le papillomavirus humain (VPH) constitue un groupe de plus de 200 virus apparentés et peuvent être facilement transmis lors d’un contact physique qu’il soit sexuel ou oral. 

D’ailleurs, une étude récente a révélé que cette infection sexuellement transmissible peut chez un certain nombre de personnes devenir persistante et conduire à un cancer de la gorge. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour expliquer la relation entre le VPH et le cancer de la gorge, il est évident que le sexe oral augmente le risque de l’infection au VPH. 

Chers lecteurs il est fortement conseillé de s’en abstenir pour éviter tout risque.