Ecouter cet article

Symbole universel de jeunesse et de beauté, de force et de santé, les cheveux expriment le pouvoir, la fertilité ou encore la virilité dans certaines cultures. Ils sont  synonyme de séduction et de sexualité chez l’être humain. Néanmoins, au fil des années, la jeunesse semble s’en aller et les cheveux blancs font leur apparition. 

Stress, agressions extérieures, manque de sommeil, tels sont les facteurs qui concourent à accélérer le processus d’apparition des cheveux blancs selon une étude de l’université de Columbia aux Etats unis. S’ils sont considérés pour certains comme étant “sexy”, pour d’autres par contre ils sont le signe d’une irrémédiable vieillesse. L’étude démontre toutefois que certains facteurs extérieurs peuvent accélérer ou freiner l’apparition des cheveux gris ou blanc.

Selon les spécialistes de l’université de Columbia, les cheveux blancs pourraient donc être aussi un symptôme de la façon dont nous appréhendons la vie.  Aux termes de ladite étude, certaines périodes seraient beaucoup moins favorables au développement des cheveux gris. « J’ai été très surprise de voir à quel point les vacances avaient un impact fort sur les cheveux », témoigne Ayelet M Rosenberg, une des responsables de ce travail de recherche universitaire.    

Le stress permanent, la nervosité ou le manque de sommeil ont un effet sur notre physiologie. Il en est de même pour les problèmes de tension artérielle, de  maladies cardio-vasculaires, de dépression, d’anxiété et de fatigue qui eux aussi, favorisent l’apparition des cheveux blancs. Il serait donc important d’adopter un comportement de détente et de sérénité pour préserver la couleur de ses cheveux. 

Esther Kengue 

Journaliste stagiaire