Les reins sont les organes responsables de la stabilité de notre organisme. Ainsi donc, il est primordial de les garder en bon état. Dans cet article, GMTme vous liste 8 habitudes à délaisser pour le bon fonctionnement des reins. 

Selon la rubrique santé du site afrikmag.com, les reins sont deux organes en forme de haricot situés en dessous de la cage thoracique de chaque côté de la colonne vertébrale. Ces organes maintiennent les niveaux d’électrolyte stables et produisent des hormones qui aident à réguler la pression artérielle, produisent des globules rouges et maintiennent la solidité des os.

Sans vraiment y prêter attention, nous avons des habitudes alimentaires qui malheureusement ne sont pas favorables à la bonne santé de nos reins. Plus vite nous en prendrons conscience, mieux ce sera pour notre organisme. GMTme vous liste une liste non exhaustive des habitudes courantes qui peuvent sur le long terme entraîner des lésions rénales.

1. Ne pas boire suffisamment d’eau

L’une des fonctions primordiales des reins est de filtrer le sang et d’éliminer les toxines et les déchets susceptibles de nuire au corps. Lorsque vous ne buvez pas assez d’eau, ces toxines et ces déchets s’accumulent et causent de graves dommages.

2. Consommer trop de sel

Un excès de sodium peut causer des dommages. La plupart des gens en consomment trop, ce qui peut  augmenter la pression artérielle et stresser les reins.

3. Retenir de l’urine

L’impulsion vient souvent lors d’une promenade en voiture, au milieu d’un appel téléphonique ou lorsqu’il n’y a pas de toilette à proximité. Une rétention régulière de l’urine augmente la pression, ce qui peut entraîner une insuffisance rénale. 

4. Consommer trop de café

 Le café contient de la caféine et la caféine peut augmenter la tension artérielle et stresser davantage les reins, tout comme le sel. Au fil du temps, une consommation excessive de café (ou de caféine, telle que des boissons énergisantes) peut endommager les reins.

5. Consommer trop de protéines d’origine animale

 Consommer un excès de protéines animales (en particulier de viande rouge) augmente la charge métabolique sur les reins. Plus on consomme de protéines animales, plus les reins doivent travailler fort, ce qui peut causer du stress et des dommages aux reins.

6. Consommer trop d’alcool

Consommer trop d’alcool ne nuit pas seulement aux reins, mais aussi au foie. La plupart des gens consomment un verre de vin ou une bière ici et là, mais plusieurs verres par semaine peuvent augmenter les risques de lésions rénales. L’alcool met les reins et le foie à rude épreuve.

7. Abus d’analgésiques

 Les médicaments en vente libre et les médicaments sur ordonnance sont couramment prescrits pour soulager les douleurs, sans se soucier des effets secondaires néfastes qui peuvent en résulter. L’utilisation excessive ou abusive d’analgésiques peut entraîner de graves dommages aux reins et au foie.

8. Se priver de sommeil

La privation chronique de sommeil est liée à de nombreux problèmes de santé, notamment les maladies du rein. Le corps travaille pendant son sommeil pour réparer les tissus rénaux susceptibles d’être endommagés. Par conséquent, priver le corps de sommeil rend la guérison plus difficile.

GMTmesons-nous vivants!