Au Gabon, la tendance est au port de mules «made in Sénégal». En effet, arrivée en masse au mois de mars de l’année écoulée, cette babouche à talon court est la favorite des petites sorties des Gabonaises. #GMTme vous dit tout. 

Prêtes à tout pour avoir leurs « mules », les jeunes femmes ne reculent devant rien. Cet accessoire féminin donne une sensation de confort à la personne qui la chausse. À des prix défiant toute concurrence, la mule comporte des avantages qualité-prix.

Couleurs flashies, modèles différents à talons parfois travaillés, tout le monde s’y plaît. Interrogée à ce propos, une internaute a traduit sa satisfaction. « Pour mon anniversaire en guise de cadeau à moi-même, je vais m’en procurer dans toutes les couleurs possibles. Une petite folie qui fait du bien », a-t-elle martelé. C’est dire à quel point la babouche de la gloire est le chic du moment. 

La mule assortie à toutes les occasions est le petit paradis des femmes. Bien qu’avec les nouvelles restrictions liées à la Covid-19, la fréquence des vols a été réduite à deux par semaine, mettant ainsi un frein aux activités d’achats et vente, les Gabonaises se démènent pour se procurer ces petites merveilles.