Que ce soit du saumon (caviar), du thon ou du maquereau entre autres, les œufs de poisson sont pour certains chercheurs bons pour l’activité cérébrale humaine. Selon plusieurs études, ils présentent une grande concentration en Oméga 3 qui nourrit grassement le cerveau. 

Grâce aux acides gras d’Oméga 3, la capacité à manier les idées et les concepts, la rapidité d’association et beaucoup d’autres fonctions cérébrales s’améliorent. Tout comme les œufs de volaille, ceux du poisson sont tout aussi bourrés de nutriments essentiels au bon fonctionnement du cerveau. 

A ce propos, l’Université de l’Etat de Louisiane aux États-Unis, a démontré que les personnes qui se nourrissent régulièrement d’œufs de poisson présentent moins de risque à la maladie d’Alzheimer. Selon le magazine Neurology, à contrario, les non friands connaissent une accélération rapide du vieillissement de leur cerveau.

Si les œufs de poisson ne sont pas souvent inscrits dans les habitudes alimentaires de la majorité, une règle simple reste néanmoins à suivre. Les consommer trois fois par semaine est bon pour la santé de l’homme. Ses apports en protéines permettent aux muscles de se développer et de fonctionner correctement.

Ainsi, la vitamine D et le phosphore contenus dans les œufs de poisson permettent d’avoir des os et des dents solides. Les Oméga-3 quant à eux, sont excellents pour lutter contre un excès de cholestérol et préviennent les risques de maladies cardio-vasculaires.