Ecouter cet article

Rappeur à forte influence USA où il passe une bonne partie de sa vie, Lestat XXL a cerné depuis sa notoriété acquise et son rôle dans une société en lambeau. Preuve de ce rationaliste hip-hopien, en 2007, le père de Bienvenue à Lbv, avait décidé d’adresser une lettre ouverte au numéro 1 gabonais. 14 ans après, le concepteur du Catalogue Challenge peut se féliciter d’avoir inscrit ce classique dans les mémoires collectives, tant il semble d’actualité. GMTme vous invite à parcourir les lyrics de ce chef d’œuvre du membre du Zorbam Produxions.

1er couplet:

Monsieur le Président regardez-vous même

la misère dans les Mapanes, c’est un phénomène

Une Famille doit vivre avec 500 fcfa par jour 5 enfants, les parents sont impuissants

On veut éviter que ça finisse dans un bain de sang

Mais la Guerre Civile nous guette si les choses ne changent pas

Comme une voiture en panne le pays n’avance pas

Le peuple se fâche si jamais il ne mange pas

Imaginez votre fils avec 100 élèves

Dans sa classe, la jeunesse est pourtant la relève

ou en tout cas elle est censée l’être

L’Etat est censé mettre

Tout en œuvre, mais c’est sans ses maîtres

Que l’enfant se retrouve pendant plusieurs mois

On a frôlé l’année blanche et ceci plusieurs fois

Faut arrêter de croire que le Pétrole est éternel

Il n’y a pas que les enfants Musulmans qui n’ont rien à Noël.

[REFRAIN]

Ils essayent de me dire que ça va aller

Mais personne ne m’empêchera de » tcharler »

Donc en tant que LBV résident

J’adresse ceci au Président

2ème couplet :

C’est en tant que Citoyen

Que j’adresse ceci, on fait ce qu’on peut avec nos petits moyens/ Gabon d’abord, ou le rêve brisé

Ce pays est le nôtre comment peut-on le mépriser/ Sans vouloir vous manquer de respect

J’aimerais aborder certains aspects

Qui me préoccupent/ En tant que jeune, au nom de la patrie

qui se sent délaissée, au nom de Paris

Les Multinationales avides de Pétrole

Ont réalisé que Dieu avait béni notre sol

Or, Manganèse, Pétrole et Diamants

Le pays devait être à son firmament

Je dédie ceci à toutes les Mamans

Qui élèvent leurs fils normalement/ Mais aussi à toutes celles

Qui à cause de l’ignorance et la misère

Abandonnent leurs bébés dans des poubelles…


[REFRAIN]

Ils essayent de me dire que ça va aller

Mais personne ne m’empêchera de » tcharler »

Donc en tant que LBV résident/ J’adresse ceci au Président

Plus de la moitié de la population sous le seuil

De pauvreté, un futur meilleur, tous le veulent/ Tous espèrent

Et malgré les choses du passé, devant le Vert Jaune Bleu, tous sont fiers

Mais à présent ils ont accepté la fatalité/ Le développement passe par une natalité

Beaucoup plus forte, le peuple a besoin d’attention

Et il l’a fait sentir par le haut taux d’abstention

Petit à petit, on sent monter la tension

Regarde dans les maquis, la Regab c’est une potion

La Castel c’est un remède, le Gabonais veut de l’aide

Et il la veut très vite

Des jeunes de plus en plus jeunes fument la « beu » très vite

Fument du « dak » en masse

Pas de père donc le « dak » remplace

Ils veulent juste qu’on les regarde en face/ Hier quelqu’un a égorgé le gars d’en face…

Ci-dessous, la vidéo originale !

[REFRAIN]

Facebook Comments