Ecouter cet article

Le coronavirus vient à nouveau de faire une victime dans le monde du sport. L’ex président du club français de football, l’Olympique de Marseille (OM), Pape Diouf, ancien journaliste et agent de joueurs, est décédé ce mardi 31 mars 2020 à Dakar, contaminé au coronavirus. Une nouvelle annoncée par la chaîne de télévision publique du Sénégal, la RTS, puis confirmée par l’OM. 

La nouvelle a d’abord été relayée dans la nuit par le site d’actualité sportive, L’Équipe. Puis par de nombreux autres sites d’information, notamment Le Monde et Le Point. Testé positif à la covid-19, l’ancien président de l’OM, de 2005 à 2009, était hospitalisé dans un état critique, nécessitant une assistance respiratoire, comme annonçaient de nombreux site d’actualité. 

Alors qu’il devait être rapatrié en France par vol spécial dans cette même soirée, son état s’est dégradé, comme l’indique Le Monde. Pape Diouf n’aura pas survécu à la covid-19, il s’est éteint à 68 ans sur le sol sénégalais, son pays d’origine.  Le 13 mars dernier, c’est un jeune entraîneur espagnol de football, Francisco Garcia, qui rendait l’âme à 21 ans, à cause du coronavirus. L’annonce du décès de Pape Diouf a de nouveau plongé les fanatiques du sport et du football en particulier dans une profonde tristesse. 

Ancien journaliste, agent de joueurs à l’instar de Didier Drogba, en 2005, alors qu’il prenait les rennes du club français l’Olympique de Marseille, Pape Diouf devenait par la même occasion, le premier président noir d’un club de football européen. Après Manu Dibango décédé le 27 mars dernier, le coronavirus aura une fois de plus arraché à l’Afrique un de ses géants.