On découvre aujourd’hui une forme de maladie peu connue du grand public. Il s’agit de l’Ithyphallophobie ou la phallophobie qui désigne la peur du pénis en érection. Une anomalie qui toucherait aussi bien les femmes que les hommes. GMTme vous en parle. 

Selon psy-92.net, un site spécialisé du psychothérapeute Rodolphe Oppenheimer, l’Ithyphallophobie est une combinaison de trois mots grecs ithy qui signifie hétéro, phallo qui signifie pénis et phobos qui veut signifie peur. Une personne atteinte d’Ithyphallophobie a peur de voir un pénis en érection. La personne peut également ressentir une répulsion rien qu’à la pensée d’une érection masculine. 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est -B0DAa_hRD6jwIW5acKiFAxobMjzkDiq_3KVdGZ1abxiged_iVv8vXLCEzzkvmWSbhtHniaVBHd1EpgHj_zIpLvbO8EHk2-Pab4xDmmL6elLLSbWhW3RlSpLRBU7SRnqh1qkBYpX.

La phallophobie peut survenir à la suite d’un événement traumatisant, à l’instar d’une agression ou d’abus sexuel, on parle ainsi de cause externes. Mais la phobie peut également être la conséquence de la peur de l’inconnu, de la peur d’aller à l’encontre des croyances culturelles ou religieuses, on pourrait parler dans le cas d’espèce des causes internes. 

Le traumatisme peut affecter tout le monde, les personnes qui en souffrent peuvent voir leur vie de couple extrêmement perturbée.