Ecouter cet article

C’est sans aucun doute le groupe le plus mythique de l’histoire de la musique gabonaise. Ainsi, grâce au label Analog Africa basé en Allemagne, cet orchestre dirigé par Mack-Joss, de son vrai nom Jean-Christian Mboumba Mackaya, décédé en 2018, connaît une nouvelle réédition de sa compilation depuis le mois de juin.  

En juin dernier, le label Analog Africa qui s’est donné pour mission de dépoussiérer des morceaux populaires ou obscurs des années 1960, 70 et 80, a mis en vente sur internet un album de 4 titres de l’orchestre mythique Massako du chanteur Mack-Joss enregistrés entre 1978 et 1986. Sur les 2000 exemplaires édités, il ne reste plus que 69. 

En effet, l’album Orchestre Massako  (Limited Dance Edition N° 14) comporte les titres  « Gnekelhe Mohiet »  « Temedy » (feat Amara Touré), et  « Boungoumoune » et  « Dibembi » (feat Mack-Joss). De la longueur d’un EP, la collection d’une vingtaine de minutes semble être un vibrant hommage au patron de l’Orchestre Massako.

C’est assurément une bonne nouvelle pour les fans de l’artiste décédé en avril 2018. Seulement, ces derniers ne pourront pas écouter tous les titres appréciés de celui que de nombreux compatriotes appellaient  « le baobab de la musique gabonaise », d’autant plus que le label Analog Africa a fait le choix de n’en rééditer que quatre.

 
Notons que l’album est accessible en vinyle et en version digitale. Mais l’éditeur indique sur son site que sur les 2000 exemplaires mis en vente depuis juin dernier à ce jour 1931 ont été vendus , il n’en reste donc plus que 69. Comme quoi l’artiste ne meurt jamais!

Laissez nous votre commentaire