C’est par le biais d’un communiqué publié sur le site high-tech The Next Web le dimanche 09 mai 2021, que WhatsApp a annoncé qu’elle ne restreindra plus l’accès à l’application pour ceux qui ne voudront pas accepter les conditions générales d’utilisation, ou du moins, pour l’instant.

Cette annonce a tout l’air d’un rétropédalage. En effet,  après avoir tenté la manière forte, l’application va finalement offrir un peu de répit aux réfractaires. Le géant de la messagerie instantanée ne devrait finalement plus sévir. Ainsi donc, passé le 15 mai 2021, il sera toujours possible de recevoir, d’envoyer des messages et de passer des appels.

«  Aucun compte ne sera supprimé le 15 mai à cause de cette mise à jour et personne ne perdra non plus les fonctionnalités de WhatsApp. Nous ferons un suivi avec des appels aux gens au cours des prochaines semaines. » a indiqué Whatsapp dans un communiqué rendu public sur le site The Next Web. Une annonce qui laisse un peu de répit aux utilisateurs qui depuis le mois de janvier 2021 boudent l’application. 

Seul bémol, les utilisateurs réfractaires aux nouvelles conditions doivent s’attendre à un usage limité de l’application. Ces derniers ne pourront plus accéder à leur liste de discussions. Ils pourront toutefois répondre aux appels audio et vidéo. Après quelques semaines, il n’y aura plus la possibilité de recevoir des appels ou des notifications. Aucun contenu ne sera envoyé sur le compte de l’utilisateur. Dur dilemme.