Ecouter cet article

Loin des idées reçues, la consommation à jeun de café ne booste pas en énergie. Tout au contraire, il s’agit d’une prise de risque énorme tant le café stimule la sécrétion de l’acide chlorhydrique, une substance qui aide à digérer les aliments, et peut provoquer des troubles gastriques, comme des ballonnements, des remontées acides, et des brûlures d’estomac.

Les experts santé de France sont unanimes et formels. « Il n’est pas recommandé de consommer du café sans avoir mangé au préalable », rapporte notre confrère de Cnews au terme d’un entretien avec l’ordre des médecins de France. Ainsi donc, consommer du café tôt le matin, le ventre vide, pourrait être lourd de conséquences pour celui ou celle qui s’y adonne.

En outre, « sur le long terme, cela peut également entraîner une inflammation de la muqueuse de l’estomac. De plus, la caféine stimule les intestins et a des effets laxatifs », précise un expert santé. Pour se prémunir de ces désagréments, « il est ainsi préférable de boire sa première tasse de café après avoir mangé une biscotte beurrée, quelques amandes, un œuf, ou tout autre aliment qui vous fait plaisir », suggère-t-il.

Pour finir, quelques usages moins risqués sont recommandés. « Si vous ne pouvez pas vous en passer, optez plutôt pour du lait végétal (soja, amandes…), ou alors remplacez le café par de la chicorée, qui est plus digeste avec le lait », conclut-il. Messieurs et dames, la saveur d’un café tôt le matin est une sensation exquise mais cela n’a d’intérêt que si vous êtes en bonne santé. Pour ce faire, priorisez éviter de braver cet interdit.

Facebook Comments