L’artiste gabonaise évoluant du côté du Mali a dévoilé en exclusivité ce vendredi 26 février 2020 son deuxième album intitulé « KABA ». Un album très coloré de 8 titres dans lequel elle aborde le statut de la femme africaine. 

Le nouvel album de Pamela Badjogo, artiste gabonaise à la voix soul bantu est disponible en streaming sur toutes les plateformes digitales et sur son site éponyme. Très attendu du public depuis 2017, l’album est un savant mélange d’Afropop, afrobeat et d’highlife. 

Avec des titres comme Ngoka, dévoilé en décembre 2019, Respectez-nous, Kaba, elle vient réaffirmer son engagement pour la cause des femmes, « un féminisme joyeux », comme elle le nomme elle-même.

« Le sujet principal de mon 2e album sera d’essayer de souligner le fait que souvent on se met nous-mêmes dans une prison mentale, faisant en sorte qu’on n’arrive pas à se développer, on n’arrive pas à vivre nos rêves », expliquait-elle sur le plateau du journal de TV5 Monde. 

Kaba signifie le partage fraternel en nzebi. Pour mener à bien ce projet, la chanteuse s’est entourée des artistes influents d’Afrique, à l’instar du musicien ghanéen Kwame Yeboah, de l’artiste camerounais de renom Blick Bassy (Prix Sacem 2019), de Lokua Kanza où même de l’artiste gabonaise Seba. L’album est disponible en streaming sur le lien suivant https://backl.ink/144139637