Évoluant dans notre pays, Prince Kiala n’en demeure pas moins un valeureux ambassadeur de la culture de son pays d’origine à savoir le Congo Brazzaville. Preuve de cet amour sans faille, l’artiste a révélé, dans un post sur sa page Facebook ce lundi 19 avril 2021, qu’il a été désigné « meilleur artiste Rumba congolaise de la diaspora ». 

C’est par le biais d’un post, ce lundi 19 avril sur sa page Facebook, que le chanteur Prince Kiala a annoncé qu’il a été primé par la diaspora de son pays d’origine. En effet, au terme d’un vote, l’interprète de « Kinkeliba » a remporté le prix du « meilleur artiste Rumba congolaise de la diaspora ».

Une distinction qui vient saluer le travail abattu par celui qui a su s’intégrer à la culture tout en conservant le rythme « Rumba ». Un véritable « mwana congo » vient ainsi de relever l’un des défis les plus difficiles en étant loin de sa terre natale. Pour rappel, c’est en 2006 que Prince Kiala va faire ses armes dans la musique notamment à Ngouoni avec l’orchestre « Obeyi’sound ». 

D’ailleurs, les années qui vont suivre ne seront que la récompense des efforts consentis. L’album de 8 titres intitulé  « Pasula » vont révéler un leader vocal sur les pas de Werrason ou JB Piana. Les mélomanes ont en mémoire le titre  « Ntcheze  » .  2 ans plus tard, il débute une carrière solo en sortant l’album « Embouteillage ». Puis, viendra le chef d’oeuvre  « 7 fois-ci » et les singles « Kinkéliba, Carburant, et le dernier en date Ma personne ».

Pour l’intéressé c’est une riche expérience qui l’aura fait. « J’ai parcouru plusieurs pays et cela m’a donné de la force et de l’expérience. Dix ans de carrière représentent des années de dur labeur. Nous avons traversé plusieurs étapes » , avait-il souligné lors de son interview en 2020 chez nos confrères de L’union. La star est là « vous le cherchez pourquoi ?».