Ecouter cet article

C’est la sensation sur la toile depuis que le géant de la mode française a dévoilé sa nouvelle collection rayée. En effet, il semble que Balenciaga ait été inspiré par l’artiste RnB gabonaise Sly’A, qui avait 4 mois avant, arboré une tunique au même design « je reviens de Libreville ». GMTme vous dit tout !

Balenciaga s’est-elle inspirée de Sly’A pour calibrer ? C’est la question au bout de toutes les lèvres dans les artères de Libreville. Il en est de même sur la toile où les internautes croient mordicus à cette version qui pourrait paraître surréaliste. Pourtant, les arguments de ces derniers tiennent la route.

Tout d’abord, les internautes gabonais et même ivoiriens mettent en avant la primeur de la mise en ligne du modèle querellé. À ce niveau, la reine des « ouloulou » semble avoir raison. Et ce, d’autant plus que 4 mois avant le géant de la mode française, la tiss-mé punu avait déjà arboré cette belle tenue.

Ladite tenue est faite de tissu inspiré du célèbre sac de voyage en polyéthylène baptisé « je reviens de Libreville ».  Fait étrange, l’ancienne membre d’Ekivok Family avait été raillé par les internautes qui estimaient alors qu’elle manquait d’inspiration. Seulement, notre ambassadrice musicale serait peut-être aussi un modèle à l’international.

Tel un prophète qui ne saurait être dans son pays, Sly’A aurait donc montré la voie dans son somptueux clip « Fire game ». Pour l’heure, le débat alimente la toile sans que Balenciaga ne se soit prononcé. Une chose est sûre, les clichés comparatifs étayent le postulat des Gabonais. 

Néanmoins, il est tout aussi probable que le génie créateur se soit décuplé. Poussant ainsi Balenciaga à concevoir son désormais célèbre « shopper East-West Barbès » puis sa collection de vestes en imprimé Tati. Une théorie, tout de même loufoque et inacceptable pour les fans de Sly’A. Lesquels vont jusqu’à demander réparation. Rien que ça !