Ecouter cet article

Avoir mal pendant ses règles, semble être devenu une norme tant de plus en plus de jeunes filles le vivent. Cependant, lorsque la période menstruelle se manifeste par des douleurs sévères voire handicapantes, elle ne doit pas être prise à la légère. En effet, elles peuvent être le symptôme de graves pathologies. GMTme vous en dit plus.

Les douleurs de règles constituent un problème fréquent durant le cycle menstruel. Chez de nombreuses femmes, les règles s’accompagnent par un léger malaise ou des tensions dans le bas ventre. Pour certaines, des troubles notables peuvent survenir avant et pendant les règles rendant celle-ci très pénible et constituant un handicap sérieux quand la vie quotidienne.

Les douleurs des règles ne provoquent le plus souvent pas de complications, même si elles peuvent parfois perturber temporairement la vie quotidienne, la pratique du sport et la vie sexuelle. Par conséquent, il est recommandé de consulter un médecin dans plusieurs cas. Notamment, si les règles sont systématiquement douloureuses, si elles s’accompagnent de fièvres ou de pertes vaginales, de saignements anormalement abondants, les médicaments ne font pas effet, si la douleur s’aggrave au fils des cycles et devient quasi-invalidante ( difficulté à marcher  sommeil pertubé…)

Aussi, cette douleur des règles associée à d’autre symptomes comme les troubles digestifs ou urinaires peuvent  parfois être le signe d’alarme pour une endométriose(maladie inflammatoire et chronique de l’appareil génital pouvant générer des douleurs chroniques) ou une maladie de l’utérus (polypes), des ovaires (kystes) ou du vagin (hymen non perforé). Elles doivent donc amener les adolescentes et les femmes à consulter un médecin, car certaines de ces maladies peuvent faire courir le risque d’une stérilité.

Lyvia Maganga

Laissez nous votre commentaire