Ecouter cet article

Arme de séduction, les talons hauts font partie du quotidien de nombreuses femmes mais également des hommes LGBTQ+. Talons aiguilles, talons chunky,tous les modèles sont utiles pour paraître chic . Seulement, cette chaussure à la mode n’est pas sans risque pour les personnes qui la porte. GMTme vous en dit plus.

Dans la société moderne, il est quasiment impossible pour une femme de se vêtir sans porter des chaussures hautes. Certaines en font un élément indispensable de leur garde robe. Bien que pas souvent confortables et très onéreuses, cela ne les empêche d’en porter. Ce qui justifie amplement cette maxime « il faut souffrir pour être belle ».

Les chaussures à talons hauts sont jolies, chics, sexy mais attention à ne pas en abuser. Car, elles peuvent s’avérer nuisibles pour la santé. Et pour cause, la hauteur du talon de la chaussure modifie la répartition du corps sur le pied. Ainsi, plus le talon est haut et plus le poid du corps va se reposer sur l’avant du pied. C’est cette pression supplémentaire qui favorise des pathologie comme l’hallux valgus. 

En clair, il s’agit d’une déformation du gros orteil qui dévie vers le deuxième orteil. A force de les utiliser, ces chaussures abîment considérablement la plante des pieds et peuvent provoquer des ongles incarnés ainsi que des dommages irréversibles au tendons de la jambe. « Or, le rôle des tendons dans la marche est essentiel, car ce sont eux qui donnent l’énergie » , souligne le Dr Cronin, podologue. 

Les tendons constituent des «  ressorts  » plus efficaces que les muscles, explique-t-il. La colonne vertébrale peut aussi être directement impactée par le port de talons, car la projection du centre de gravité vers l’avant fait en sorte qu’on se penche en arrière pour équilibrer le corps. Cela courbe le dos et crée une mauvaise position, des hanches, des genoux. Cette posture de la colonne vertébrale met une pression supplémentaire sur les nerfs du dos pouvant provoquer une sciatique. Mesdames, faites attention !

MAGANGA Lyvia 

Laissez nous votre commentaire