Ecouter cet article

Considéré par plusieurs observateurs du Show biz comme la relève du rap vert-jaune-bleu, Lebel Daphlan Matemba alias Tris a sorti en 2018 un titre satirique intitulé « aux choses du pays ». Une reprise du classique de Movaizhaleine qui dépeint le sombre tableau des réalités socio-économiques auxquelles font face au quotidien les Gabonais. D’ailleurs il y déclare « comme les consciences doivent s’éveiller, y’en a qui ne dorment pas ». 

Verse 1:

Aux choses du pays

On a ni rêve ni chance

Le même jeu il n’y a que la constitution qui change

Le peuple danse et là c’est la misère qui chante

Les collabos diront que la patrie n’est guère puissante

Les gens ressentent colère et frustrations

Les gens le savent pas besoin d’illustration

Mais de plus d’actions pour ça y a rien de spécial

Oublie la politique, la politique n’a rien de social

Aux choses du pays

A cette jeunesse qui n’a pas de voix

Aux faux pasteurs ces hommes de mauvaise foi

Toujours opérationnels, à la nation qui fait des feux de joie

Jusqu’à brûler l’Assemblée nationale

L’avenir à quoi bon s’hasarder

En parler

Si le présent est bazardé

Tout est là il nous suffirait de regarder

Comment nos petits prennent du plaisir à se poignarder

Au choses pays du pays, à l’habit qui fait le moine

Aux familles endettées qui n’attendent plus du mois

À ces vices qui enchaînent nos mémoires

À La Seeg qui veut qu’on meurt de soif ou qu’on crève dans le noir

Sans option djo le pays va mal

Vous grimpez l’échelle sociale par le coït anal

La police dort dans les bars c’est pas le FBI

Le bled est pourri on a toujours des chefs pillards

Au gens dans ce biz mort d’envie

Aux présidents qui fument le tant pis tant pis

Aux bas H20 tu lui pousses je suis foutu

A la bordelerie

Aux choses du pays

Chorus:

E pughu zé djé mbisè (Aux choses du Pays)

Edjé mbisè diè Mbagha (Gabon de quoi?)

Pamia gh’obolè Ngoma (Mais vous nous laissez dans le noir et le peuple veut le pouvoir)

Pamia gh’obol’obaka

Pamia obolé Ngombi (Aux choses du Pays)

Esu aka ontchèghe (Gabon de quoi?)

Edjemba na wiri yo, a wiri yo (Mais vous nous laissez dans le noir et le peuple veut le pouvoir)

A wiri yo yo A wiri yo yo (E pughu zé djé mbisè)

A wiri yo yo A wiri yo yo (Edjemba na wiri yo, a wiri yo)

A wiri yo yo A wiri yo yo (E pughu zé djé mbisè)

A wiri yo yo A wiri yo yo (Edjemba na wiri yo, a wiri yo

Verse 2:

Aux choses du pays, aux élèves qu’on abrutis à l’école

Aux grèves des profs à l’uob ce camp de police

Au peuple malade qui noie ses soucis dans l’alcool

À ceux qui confondent le Sky life à Jeanne Ebori

Aux choses du pays, Aux mougous à tous les lass

Dans les pleins et les plaintes que le bar se gèrent

Aux frangines pour qui la vie c’est télénovelas

À toutes celles aux cœur lourd mais aux cuisses légères pertes

Aux brésiliennes, aux péruviennes

A nos soeurs qui donnent le kwïss pour apporter le riz

Au fait qu’on s’en foute de ce que les petits deviennent

Aux Kobolos, aux speeds à la bordelerie

À ces bêtises que l’on a pérennisé

Aux force de l’ordre dont l’ordre est de terroriser

À toutes ces branches de frères néo colonisées

Qui oublient que le mal du bled revient de l’Élysée

À tous les allos à ceux qui galèrent

Aux hôpitaux et nos soeurs qu’on fait accoucher dans l’herbe

Aux cris et battement de coeur d’un peuple irrité

Aux goudronniers à la monté de l’insécurité

Le mal augmente les faits me tourmentent

Au mouvement et détournements des fêtes tournantes

À la crise! Qui se fait imposante

À la grève de la fin ainsi qu’à tous les faux opposants

Au gens dans ce biz mort d’envie

Aux présidents qui fument le tant pis tant pis

Aux bas H20 tu lui pousses je suis foutu

A la sorcellerie

Aux choses du pays

Chorus:

E pughu zé djé mbisè (Aux choses du Pays)

Edjé mbisè diè Mbagha (Gabon de quoi?)

Pamia gh’obolè Ngoma (Mais vous nous laissez dans le noir et le peuple veut le pouvoir)

Pamia gh’obol’obaka

Pamia obolé Ngombi (Aux choses du Pays)

Esu aka ontchèghe (Gabon de quoi?)

Edjemba na wiri yo, a wiri yo (Mais vous nous laissez dans le noir et le peuple veut le pouvoir)

A wiri yo yo A wiri yo yo (E pughu zé djé mbisè)

A wiri yo yo A wiri yo yo (Edjemba na wiri yo, a wiri yo)

A wiri yo yo A wiri yo yo (E pughu zé djé mbisè)

A wiri yo yo A wiri yo yo (Edjemba na wiri yo, a wiri yo)

Au gens dans ce biz mort d’envie

Aux présidents qui fument le tant pis tant pis

Aux bas H20 tu lui pousses je suis foutu

A la sorcellerie

Aux choses du pays

Artiste: Tris alias Soss Mutema – Aux choses du pays (Remix)

Facebook Comments