Ecouter cet article

C’est par le biais d’une publication sur son statut whatsapp le mercredi 23 février 2022 que le jeune rappeur Tris s’est plaint des artistes qui ne mentionnent pas les auteurs de leurs chansons. Une volonté pour ce dernier de montrer la mauvaise foi de certains acteurs culturels.

En effet, Tris alias Soss Mutema s’est insurgé mercredi dernier contre le fait que certains de ses confrères ne mentionnent pas les paroliers de leurs titres. « Mais quand on vous écrit les chansons, il faut aussi dire aux autres qui ont peut-être besoin de parolier » a-t-on pu lire sur son statut whatsapp. 

Pour ce dernier, le faire c’est encourager mais aussi aider ces chansonniers à trouver des clients. « Vous ne voulez pas nous donner les clients » a-t-il martelé. Notons que Tris n’est pas le premier à réclamer ses droits d’auteur dans le show biz gabonais. 

On se souvient de la scandaleuse affaire des droits d’auteur qui opposait Tina au patron du label Direct Prod, sous lequel évolue Shan’L la Kinda. La talentueuse protestait afin que ses talents de chansonnière soient reconnus. Vivement que les artistes gabonais parviennent à mentionner ceux qui les accompagnent dans leurs projets.

Esther Kengue

Journaliste stagiaire

Laissez nous votre commentaire