Ecouter cet article

Icône du rap français et figure de la scène urbaine mondiale, Youssoupha n’est pas moins un panafricaniste affirmé. Si l’artiste auréolé de récompenses diverses s’est installé en côte d’ivoire, il a tenu à dénoncer le manque de reconnaissance dévolue au regretté Oliver N’goma auteur du hit planétaire « Bané ».

C’est par le biais d’un tweet devenu viral que Youssoupha a décidé de tordre le cou à l’indifférence vis-à-vis des icônes de la musique africaine. Au nombre de celles-ci, le regretté chanteur de Rumba et d’Afro Zouk Oliver N’goma. Décédé le 7 juin 2010, l’artiste gabonais est rejoué de par le monde notamment avec le protégé de Jay-Z l’étoile montante de la scène rap Fivio Foreign qui a repris « Nge » dans le tube « Self made ».

Pourtant pour Youssoupha, le king de l’Afro Zouk n’est toujours pas valorisé à sa juste valeur. « On ne parle pas assez de Bané d’Oliver N’Goma », a-t-il clairement indiqué. Une sorte d’hommage mêlée de frustration qui traduit l’estime qu’il porte au regretté originaire de Mayumba au Gabon. Repris par C4 Pedro, un artiste angolais dans un morceau intitulé « Homenagem II », ce single est vieux de plus de 30 ans.

En effet, c’est en 1990 que l’artiste et cameraman de profession, Oliver N’goma avait mis sur le marché l’album à succès « Bane ». Lequel comportait des extraits devenus cultes tels  « Bane » titre éponyme de l’album. Autant dire que Youssoupha a tout l’air d’avoir raison de rappeler l’immense héritage musical qui mérite d’être porté au sommet. Celui qui a ressuscité « Pitié » de Tabu Ley Rochereau s’apprête-t-il a mettre en lumière « Bane » de Noli? On y reviendra !

Facebook Comments